Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Côtes de Provence Fréjus

Appellation Côtes de Provence Fréjus

image 1 Côtes de Provence Fréjus

Pays : France

Région : Provence

Type : AOP


DESCRIPTION

Historique
Au terme du travail mené par l'association Vins et Terroir de Fréjus avec le soutien du Syndicat des Côtes de Provence, la dénomination de terroir Fréjus de l'AOC Côtes de Provence a été reconnue par l'INAO : le Journal Officiel du 8 Octobre 2005 publie le décret du Ministre de l'Agriculture du 5 Octobre 2005 reconnaissant au sein de l'appellation Côtes de Provence, l'indication géographique complémentaire : Fréjus.

Zone d'appellation
Situé à l'extrémité Est de l'appellation Côtes de Provence, le secteur de Fréjus est constitué d'ouest en est par les collines bordant le fleuve côtier l'Argens et bénéficie d'une ouverture directe sur la mer Méditerranée.
8 communes (tout ou partie) du département du Var sont comprises dans l'aire délimitée du terroir de Fréjus : Callas, Fréjus, La Motte, Le Muy, Puget sur Argens, Roquebrune sur Argens, Saint Raphaël et Trans en Provence.

Géologie
Le secteur de Fréjus comporte trois types de sols spécifiques :
- Les sols rouges développés sur les produits d'altération sablo argileux des grès et pélites du Permien,
- les sols d'apports sur socle permien (sols rouges caillouteux, sablo argileux, blanchâtres limono argileux sur tufs, jaunes à blanchâtres limono argileux sur dépôts de pliocène marin) et
- les sols sableux développés sur les produits d'altération des roches métamorphiques du massif des Maures.

Encépagement
Le secret de la personnalité des vins Côtes de Provence Fréjus est dans notre terroir.
Nous nous efforçons de l’interpréter au mieux par le choix des cépages, de leur assemblage et des méthodes de vinification. Pour les rosés, les cépages choisis sont Tibouren, Mourvèdre, Grenache, ainsi que Syrah et Cinsault et pour les rouges : Mourvèdre, Syrah, Grenache. Pour la vinification : les vignerons optent pour une macération pelliculaire à basse température pour les rosés, et le foulage complet pour les rouges. L'élevage aussi a une grande importance : 5 mois pour les rosés et au minimum 1 an, dont 6 mois en tonneaux de chêne, pour les rouges.

Les chiffres clés
Côtes de Provence Fréjus
Superficie classée : 235 ha
Production 2006 : 144 000 bouteilles
en rouge et rosé
Rendement maximal autorisé : 50hl/ha

Climat et terroir
Connus depuis plus de 2000 ans, reconnus par décret ministériel du 5 octobre 2005.
Situé à l’extrémité Est de l’appellation Côtes de Provence, le terroir de Fréjus s'étend sur les premiers contreforts du massif de l’Estérel et bénéficie d'une large ouverture directe sur la mer Méditerranée. Son altitude ne dépasse pas 100 mètres. Le vignoble est établi sur des terrains bordés par plusieurs reliefs : au Nord par les barres rocheuses de rhyolite rouge, à l’Est par le massif de l’Estérel et l’embouchure de l’Argens dans la Méditerranée, au Sud par le massif cristallin des Maures et à l’Ouest à la fois par l’escarpement calcaire des collines du haut Pays et le rétrécissement de la vallée intérieure. Des vents nombreux et variés caressent le vignoble. On en recense une trentaine parmi lesquels : le Mistral, le Ponant, le Labé, la Montagnère et surtout la Brise de Mer – l’Auro de mar – en provençal, qui donne des hivers moins froids et des étés plus frais. Cette particularité climatique est très bénéfique à la vigne.
L'ouverture à l'influence maritime conduit à une climatologie particulière sur le secteur de Fréjus. Il présente un régime de ventilation quasi permanent et d'amplitudes thermiques moyennes. Les précipitations sont parmi les plus importantes de l'appellation (830 - 850 mm par an) et un nombre moyen d'heures d'insolation (2800 à 2900 heures par an).
Les parcelles aptes à produire du “Côtes de Provence Fréjus” ont été identifiées: elles se situent sur huit communes : Fréjus, Saint-Raphaël,
Le Puget-sur-Argens, Roquebrune-sur-Argens,
La Motte, Le Muy ainsi que quelques parcelles de Trans-en-Provence et Callas.

Les vins rosés Côtes de Provence Fréjus
Ils offrent une robe limpide, d’un rose saumoné pâle à clair. Le nez est fin, marqué tout au long de la dégustation par des notes minérales (fumé, grillé, silex). Le bouquet révèle également des arômes subtils de fruits à chair jaune (pêche, abricot), d’agrumes et selon les millésimes de fruits exotiques (mangue, litchi), des notes d’épices (poivre, menthe, vanille) et de fleurs (fleur d’acacia, d’oranger). En bouche, ils sont équilibrés, ronds et marqués par une délicatesse et une fraîcheur persistante. Elevés au moins jusqu’en mars, les rosés Côtes de Provence Fréjus s’épanouissent jusqu’au-delà de l’hiver suivant. A servir entre 10 et 12°C.

Les rouges Côtes de Provence Fréjus
Ils possèdent une robe rubis intense aux reflets pourpres évoluant vers des tons plus profonds au vieillissement.
L'expression aromatique est d'élégance et de complexité, marquée par le mourvèdre et la syrah.
Notes de fruits noirs (cerises bigarreaux, mûres), d’épices (poivre, menthe, vanille, cannelle, réglisse) et de fleurs (violette, rose). Les arômes de tabac, sève, cèdre et santal affinent cette description. En bouche, ces vins sont d’une rare délicatesse. L'attaque est ronde; l'équilibre est tendre et gourmand. Ils laissent au final une impression fraîche et subtile.
Les rouges Côtes de Provence Fréjus évoluent agréablement pendant une dizaine d'années.
A servir entre 16 et 18 °C.

Source : CIVL


guillementAppellation Côtes de Provence
Appellation Côtes de Provence Sainte-Victoireguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS