Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Bourgogne Épineuil

Appellation Bourgogne Épineuil

image 1 Bourgogne Épineuil

Pays : France

Région : Bourgogne

Type : AOP


DESCRIPTION

image 2 Bourgogne ÉpineuilAppellation Régionale du vignoble du Tonnerrois, dans l’Yonne.
Le nom d’ÉPINEUIL ne peut être adjoint à celui de BOURGOGNE que pour les vins rouges, rosés ou blancs produits à l’intérieur de l’aire délimitée de l’appellation.
Commune de production : Épineuil.
Sur l’étiquette, la mention ÉPINEUIL doit être inscrite immédiatement au dessous du nom BOURGOGNE.

LE VIGNOBLE

Situation
Parmi les vins du Tonnerrois au sud de l’Yonne, très proches du Chablisien, celui d’Épineuil (patrie d’Alfred Grévin qui donna son nom au musée éponyme) a reçu son identité propre en 1993 au sein de l’appellation Bourgogne, en rouge, blanc et rosé. Un jugement lui en donnait le droit dès 1930. Les abbayes de Saint-Michel et de Quincy produisent ici des vins réputés depuis le haut Moyen-Âge. Longtemps, ils ont approvisionné Paris. Des personnages illustres, Henri IV, Boileau, le Chevalier d’Eon ont porté le renom du « bon vin de Tonnerre ». Détruit par le phylloxéra, le vignoble renaît à la fin des années 1970 à Épineuil, selon une stricte sélection des terroirs et des cépages.

Terroir
Analogues à ceux du Chablisien et peuplés de cailloux blancs, les sols (kimméridgiens ou voisins) ont des qualités certaines. La partie vallonnée du vignoble est abritée des vents froids du plateau de Langres et bénéficie d’un microclimat favorable.

Encépagement
Vins rouges et rosés, cépages pinot noir et pinot gris.
Vins blancs, cépage chardonnay.

Production
Superficies en production* :
1 hectare (ha) = 10 000 m2 = 24 ouvrées
Blancs : 6 ha
Rouges : 80 ha
Récoltes moyennes annuelles** :
1 hectolitre (hl) = 100 litres = 130 bouteilles
Blancs : 330 hl
Rouges : 3 990 hl

DEGUSTATION, CONSERVATION ET ACCORD

Rouge issu du pinot noir : un vin léger aux ailes d’ange. Ses arômes se composent de fruits rouges (framboise, cerise, groseille) et de fruits noirs (mûres, myrtilles, cassis) ponctués de notes poivrées. Sa texture aux tanins suaves et veloutés marque sa typicité. Les notes fumées ne sont pas rares.
Rosé issu du pinot noir ou du pinot gris : souple et frais, Èpineuil fut renommé de tout temps pour son rosé. Il sait rester sage tout en montrant sa vitalité.
Blanc issu du chardonnay (rare) : vif, sec, et équilibré, il porte souvent des arômes de pierre à fusil, de silex. Il a de la richesse au palais et la fougère, la pêche, la mangue même ne lui sont pas interdites.

Mets et vins
Rouge : l'onctuosité de son équilibre et sa texture charnue font de lui le partenaire idéal des charcuteries fines, du boeuf ou du veau braisé, voire d'une volaille rôtie. Mais sa personnalité aromatique le rend très cher aux fromages cuits de type Gouda. Enfin, la finesse de sa trame tannique valorise les plats végétariens, les gratins de légumes par exemple.
Température de service : 13 à 14 °C.
Blanc : sa minéralité et sa vivacité le portent vers les produits de la mer : huîtres, crustacées, coquilles Saint-Jacques mais également vers la blanquette de veau, le vol-au-vent, les soufflés au fromage.
Température de service : 13 à 14 °C.
Rosé : les salades composées, les brochettes de l’été, la cuisine asiatique.
Température de service : 11 à 12 °C.


Source : BIVB


guillementAppellation Bourgogne Coulanges-la-Vineuse
Appellation Bourgogne Grand Ordinaireguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS