Accueil
>
Découvrir
>
Cépage
> Cépage Grenache blanc - Blanc

Cépage Grenache blanc - Blanc

image 1 Grenache blanc
Le cépage Grenache blanc en Languedoc
Permet d'élaborer des vins doux naturels mais aussi des vins blancs secs, longs en bouche mais avec parfois une acidité insuffisante. Il est surtout présent dans le Roussillon.

Le cépage Grenache Blanc en Vallée du Rhône
Caractéristiques générales : cépage vigoureux, de maturité intermédiaire (autres caractéristiques : voir Grenache noir).

Aptitudes œnologiques : il donne des vins blancs assez corsés, peu acides, ronds et longs en bouche.

Emploi : Lirac, Tavel, Vacqueyras, Côtes du Rhône Villages blancs et Côtes du Rhône blancs (dans l'assemblage), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

Le cépage Grenache Blanc en Roussillon
Le Grenache blanc est très proche du Grenache noir et donne des vins blancs secs riches, gras, très longs en bouche.
Naturellement très riche en sucre, c'est un des cépages de base des grandes appellations de vins doux naturels du Roussillon.

Le Grenache blanc ne diffère du Grenache noir que par la couleur de ses baies. On l'emploie principalement en Roussillon pour la production de vins doux naturels blancs, essentiellement dans l'appellation Rivesaltes.

Il est alors récolté très mûr car l'on recherche un degré alcoolique élevé. Vendangé de manière plus précoce, il fournit de bons vins de base pour les Côtes du Roussillon blancs, riches, gras, amples et solides.

L'assemblage permet de compenser leur relative faiblesse aromatique et leur manque d'acidité assez fréquent.

Sa description ampélographique est très proche de celle du Grenache noir si ce n'est au niveau des capuchons floraux qui sont d'une belle couleur verte et des raisins (grappes importantes, baies moyennes) qui, à maturité, sont d'un beau jaune-vert parfois très légèrement moucheté de taches rousses, juteux, sucrés.

Sa culture s'est développée après-guerre car ses bois étaient plus sains que ceux du Grenache noir et il présentait une meilleure résistance à la coulure. De maturité plus précoce (2ème époque, 3 semaines et demie après le Chasselas), il résiste bien au vent et s'adapte parfaitement aux sols arides et caillouteux du Roussillon. Il est sensible à la pourriture grise, à l'excoriose, au mildiou, aux maladies bactériennes et aux carences magnésiennes mais craint peu l'oïdium et les acariens.

On en cultiverait plus de 10 000 hectares en France, essentiellement dans la vallée du Rhône, le Languedoc, la Provence et le Roussillon. Il est très répandu en Espagne, en Tarragone et en Navarre.

Deux clones agréés ENTAV-INRA : 141, 143.

Source(s) : Inter Rhône - Vin du Roussillon - CIVL

guillementCépage Gewurztraminer
Cépage Grenache grisguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS