Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Chassagne-Montrachet

Appellation Chassagne-Montrachet

image 1 Chassagne-Montrachet

Pays : France

Région : Bourgogne

Type : AOP


DESCRIPTION

image 2 Chassagne-MontrachetAppellation Communale de la Côte de Beaune, en Côte-d’Or.
Cette appellation comporte 19 climats classés en premier cru.
La commune de Chassagne-Montrachet produit également 3 grands crus : MONTRACHET, BÂTARD-MONTRACHET, CRIOTS-BÂTARD.
Communes de production : Chassagne-Montrachet et Remigny.
Les appellations CHASSAGNE-MONTRACHET et CHASSAGNE-MONTRACHET PREMIER CRU peuvent être suivies ou non du nom de leur climat d’origine.

LE VIGNOBLE

Situation
Au sud de la Côte de Beaune, Chassagne-Montrachet partage avec Puligny le prince incontesté de tous les vins blancs secs de la création : le divin Montrachet (prononcé Mon-rachet). Ce large et beau coteau porte à l’excellence les deux cépages bourguignons.
Le pinot noir et le chardonnay s’épanouissent ici côte à côte en raison de la complexité des terroirs. D’importantes carrières de pierres marbrières forment un front rocheux : à
Paris, le Trocadéro ou plus récemment la Pyramide du Louvre font appel à cette pierre en dallages roses ou beiges. L’appellation d’origine contrôlée date de 1937. Elle concerne aussi quelques vignes sur le village voisin de Remigny, en continuité de terroir.

Terroir
Entre 220 et 325 mètres d’altitude, les terroirs comportent successivement à partir du sommet : des abrupts rauraciens, un talus callovien et des marnes argoviennes en reflet, des calcaires bathoniens. Selon les climats (lieux-dits aux qualités particulières), il s’agit de terres calcaires et caillouteuses, marneuses ou plus sableuses (assises jurassiques).

Encépagement
Vins blancs, cépage chardonnay.
Vins rouges, cépage pinot noir.

Production
Superficies en production* :
1 hectare (ha) = 10 000 m2 = 24 ouvrées
Blancs : 188 ha (dont 120 ha en premier cru).
Rouges : 127 ha (dont 34 ha en premier cru).
Récoltes moyennes annuelles** :
1 hectolitre (hl) = 100 litres = 130 bouteilles
Blancs : 9 125 hl (dont 5 720 hl en premier cru).
Rouges : 5 860 hl (dont 1 610 hl en premier cru).

Climats classés en premier cru
Clos Saint-Jean, Cailleret, Les Chaumées, Les Vergers, Les Chenevottes, Les Macherelles, En Remilly, Dent de Chien, Vide Bourse, Blanchot-Dessus, La Maltroie, Les Brussonnes, Morgeot, Abbaye de Morgeot, Bois de Chassagne, La Grande Montagne, La Boudriotte, Les Champs Gains, Tonton Marcel.

DEGUSTATION, CONSERVATION ET ACCORD

Blanc : le chardonnay se présente en lamé or. Une robe bien marquée, aux reflets verts. Ses arômes d’aubépine, d’acacia et de chèvrefeuille se mêlent à la verveine et à la noisette. Le silex rappelle la minéralité profonde d’un vin parfois toasté, spontanément beurre frais. L’âge le porte vers des notes miellées ou de poire mûre.
Tout en courbe et souvent opulent, son attaque est joliment enlevée. Au palais, le gras s’accorde à son moelleux de façon persistante.
Rouge : d’un éclat vif à reflets violacés, ce pinot noir est haut en couleur. La griotte, le noyau de cerise sont, avec la fraise des bois, la groseille, la framboise, ses accents habituels. Quelques notes animales et épicées complètent ce bouquet. Beaucoup d’étoffe en bouche. Sous une chair délicieuse apparaissent des tanins un peu austères dans leur jeunesse mais qui, à maturité laissent place à une structure concentrée et goûteuse, d’une passionnante complexité.

Mets et vins
Blanc : son opulence et sa puissance en font le partenaire idéal des viandes blanches de grande noblesse, comme la volaille et le veau en sauce. Sans oublier sa prestation sur les poissons, qu'ils soient en couscous épicés ou traités sur le mode asiatique, au curry et au Wok. Le saumon, très aromatique lui aussi, l'apprécie tout particulièrement. Les premiers crus se satisferont facilement de langouste et de homard, voire d'un foie gras cuit.
Température de service : 12 à 14 °C.
Rouge : puissant et tannique, il flatte les belles pièces de viande comme l'agneau grillé et rôti, dont il enveloppe les fibres en bouche. Sa puissance aromatique équilibre celle du porc grillé et des volailles au curry ou tandoori. Les premiers crus exigent au moins un gibier à plumes.
Température de service : 14 à 16 °C.


Source : BIVB


guillementAppellation Charmes-Chambertin
Appellation Chevalier-Montrachetguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS