Accueil
>
Découvrir
>
Cépage
> Cépage Syrah - Rouge

Cépage Syrah - Rouge

image 1 Syrah
Le cépage Syrah en Languedoc
Il donne des vins puissants avec un bon degré alcoolique et qui sont aptes au vieillissement. Ces vins ont une couleur intense, sont aromatiques, tanniques, charpentés et peu acides. Permet également d'élaborer des rosés très fruités

Le cépage Syrah en Provence
On la retrouve dans la Vallée du Rhône Provençal et sur tout le pourtour Méditerranéen.
Elle donne au vin ses parfums de violette et de fruits rouge. Elle lui confère aussi dans ses assemblages une grande noblesse.

Le cépage Syrah en Sud Ouest
D’origine méditerranéenne, ce cépage s’adapte sur les terrains bien exposés. Utilisé avec mesure, il apporte au Gaillac charpente et une belle complexité aromatique.

Le cépage Syrah en Vallée du Rhône
Caractéristiques générales : cépage expressif, à végétation importante ; sa floraison a lieu généralement entre le 5 juin et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 10 septembre et le 5 octobre selon les zones et les années (8 jours avant le Grenache dans le sud). Il aime les situations climatiques douces, pas trop contrastées. La Syrah est le cépage rouge unique des Appellations Locales (Crus) des Côtes du Rhône septentrionales. En raison de sa richesse aromatique et de son intensité colorante, la Syrah est également de plus en plus utilisée dans les Côtes du Rhône méridionales.

Aptitudes œnologiques : coloré, résistant à l’oxydation, tannique, aromatique (framboise, cassis, violette, poivron).

Emploi : Cornas (100 %), Côte-Rôtie (80 % minimum), Crozes-Hermitage (85 % minimum), Hermitage (85 % minimum), Saint Joseph (90 %), Gigondas (15% minimum de l’encépagement associé ou non avec le Mourvèdre), Côtes du Rhône (cépage principal), Côtes du Rhône Villages (20 % minimum de l’encépagement en association avec le Mourvèdre), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.


Le cépage Syrah en Roussillon
La réputation de la Syrah n'est plus à faire. A l'origine de certains des plus grands vins rouges du monde, sa forte personnalité marque les vins d'une empreinte indélébile. Très aromatique, elle est à l'origine de rosés délicieusement parfumés ou de vins rouges riches et complexes qui se bonifient en vieillissant, passant du fruit rouge, de la réglisse et de la violette à la truffe et au cuir.

Synonymie sommaire : Schiras, Sirac, Hignin noir (à Crémieu), Candive (à Bourgoin), Marsanne noire (à Saint-Marcellin), Sérène ou Serène (dans la vallée de l'lsère).

On ne sait rien de précis sur l'origine de la Syrah. Ce cépage pourrait être originaire d'Iran, de Chypre ou de Syracuse, et se serait implanté en France au début du XIIIe siècle. Certains le font même remonter au IIIe siècle ap. J.-C., lorsque l'empereur Probus autorisa la plantation de vignes en Gaule.

De vigueur moyenne et de bonne fertilité quand elle provient de clones bien sélectionnés, la Syrah mérite son excellente réputation. Selon les terroirs, la taille sera plus ou moins longue pour équilibrer vigueur et production. Ce cépage, qui demande en général un palissage (et donc une remise en question des habitudes de culture dans le Roussillon), se récolte assez tôt malgré un débourrement assez tardif. Sensible à la sécheresse, à la chlorose, à la pourriture grise, aux acariens et aux vers de la grappe, la Syrah est actuellement un cépage en pleine expansion qui donne des résultats éblouissants dans le Roussillon, surtout sur les terroirs schisteux et pauvres où ses rendements ne dépassent pas 30 hl/ha.

Ses grains d'un beau noir bleuté, à la peau fine mais résistante et à la chair fondante et juteuse, donnent des vins au parfum intense de petits fruits rouges très mûrs qui font merveille assemblés avec le Grenache, le Mourvèdre, le Carignan et le Cinsault, en améliorant la palette aromatique. En vieillissant, à partir de 5 à 6 ans, il se dégage de délicieux arômes, riches, complexes, à la fois épicés et animaux.

Sa présence alliée ou non au Mourvèdre est de 20% minimum dans les Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon Villages depuis le décret du 14 août 1996 (30 % en 2002), de 30% (avec le Mourvèdre) pour les Côtes du Roussillon Villages Lesquerde. Elle doit aussi désormais représenter 25% minimum de l'encépagement des appellations Côtes du Roussillon Villages Caramany et Latour de France.

Son bourgeonnement est épanoui, cotonneux blanc à liséré carminé. Les jeunes feuilles sont duveteuses, blanc-jaunâtre à dessous du limbe cotonneux blanc rosé. Les feuilles moyennes sont orbiculaires, bullées, gaufrées, tourmentées, souvent ondulées. A l'automne, le feuillage rougit partiellement sur les bords du limbe. Les rameaux sont très côtelés, quadrangulaires (ce qui est un bon caractère distinctif), verts à noeuds rouges, duveteux au sommet. Les grappes sont moyennes, cylindriques, parfois ailées, compactes, et les baies sont ovoïdes, petites, d'un noir bleuté avec une pruine abondante, une peau fine mais assez résistante, une chair fondante, juteuse avec un goût agréable.

Ses origines restent mystérieuses. Il pourrait être originaire d'Iran, les plants ayant été rapportés de ce pays ou de Chypre par le chevalier de Sterimberg qui s'établit en 1224 sur le coteau de l'Hermitage qui porte encore aujourd'hui son nom. La Syrah possède un débourrement assez tardif. Sa maturité intervient dix jours avant celle du Carignan. La Syrah est sensible à la sécheresse, à la chlorose, à la pourriture grise, aux acariens et aux vers de la grappe. De plus, ses rameaux cassent facilement sous les vents violents.

La Syrah est un cépage vigoureux à rendements modérés, surtout sur des terroirs pauvres. On produit ainsi des vins de grande qualité, titrant de 11 degrés à 14 degrés, très colorés, tanniques avec un parfum fascinant qui, sur les meilleurs crus, évoque la violette, le musc, la truffe. Ces vins ont fait la réputation des vins rouges de la vallée du Rhône septentrionale : Hermitage, Côte-Rôtie, Cornas, mais donnent aussi d'excellents résultats à Châteauneuf-du-Pape et dans certains terroirs des Côtes du Rhône Villages. Dans certaines régions, on la conduit en taille longue, parfois même en taille haute, sur des terres plus riches. Mais l'on obtient alors des vins de peu d'intérêt, sauf peut-être pour l'élaboration d'un rosé léger, frais et aromatique dans sa jeunesse.

En France, la culture de la Syrah est passée de 1 603 ha en 1958 à 12 300 ha en 1980 et dépasse probablement 15 000 ha aujourd'hui. En dehors de la vallée du Rhône, sa culture se développe en Languedoc-Roussillon (1 954 ha) et dans quelques vignobles du Sud-Ouest.

Treize clones agréés ENTAV-INRA : 73, 99, 100, 174, 300, 301, 381, 382, 383, 470, 471, 524, 525.

Source(s) : Inter Rhône - Les vins de Provence - Vin du Roussillon - Les vins du sud Ouest - CIVL

guillementCépage Sylvaner
Cépage Tannat guillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS