Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Beaujolais Nouveau

Appellation Beaujolais Nouveau


Pays : France

Région : Beaujolais

Type : AOP


DESCRIPTION

LE VIGNOBLE

Décret de reconnaissance de l'appellation : 12 septembre 1937

Première codification du déblocage anticipé des vins primeurs : 13 novembre 1951

Type d'appellation : régionale

Surface : 16 000 ha répartis sur deux appellations, l'appellation beaujolais, productrice des 2/3 des volumes globaux de beaujolais nouveau, et l'appellation beaujolais-villages, productrice d'1/3 des volumes.

Production (en moyenne) : 450 000 hl, soit 60 millions de bouteilles. Le beaujolais nouveau représente le 1/3 de la production totale du vignoble.

Rendement à l'hectare : il dépend de son appellation d'origine, soit beaujolais, soit beaujolais-villages. Les volumes mis en marché sont contrôlés et varient d'année en année.

Cépage : gamay noir à jus blanc

Couleur : rouge

Système de taille : Guyot, palissée sur fils de fer, taillée de 6 à 8 yeux pour les beaujolais ; taille courte en gobelet (3 à 5 cornes) pour les beaujolais-villages.

Densité minimale de plantation : 6000 pieds à l'hectare.

Sols : dans la partie sud, que l'on appelle aussi bas-Beaujolais, sols argilo-calcaires datant de l'ère secondaire (grès, calcaires blancs, calcaire à gryphées, pierre dorée) ; plus au nord, alluvions déposées au cours des ères tertiaires et quaternaires. Pour les beaujolais-villages, granite et sols sablonneux donnant des terres légères, acides, composées de beaucoup de sable et d'un petit peu d'argile.

Communes ayant droit à l'appellation : 110 communes viticoles productrices.

VINIFICATION

En grappes entières. Ce mode de vinification est spécifique au Beaujolais. Durée de cuvaison : de 4 à 5 jours. Après encuvage et première fermentation alcoolique, le raisin est pressé ; jus de tire et jus de presse sont assemblés ; une 2ème fermentation, malo-lactique, débute. Son rôle : assouplir les vins en leur ôtant de l'acidité.

LES + DE L'APPELLATION

Ils sont nombreux, au premier titre desquels sa spécificité et sa place unique dans l'univers du vin. Leader de très loin des vins primeurs, le beaujolais nouveau est un succès incomparable. Sa notoriété est immense. Plus que tous, il est le vin de la fête, le vin « des copains ». Joyeux, il s'invite partout, en toute simplicité. C'est un vin bavard. On l'aime ou on le déteste. Tout le monde en parle. Pourtant, souvent, on le connaît mal ou on lui attache des lieux communs sans grand intérêt. L'histoire du beaujolais nouveau de cette tradition viticole devenu, par un simple texte administratif et l'énergie des producteurs un phénomène de société n'a rien à voir avec la mise en œuvre d'une stratégie marketing et d'un budget publicitaire. Aux multiples acteurs qui ont pris part à l'évolution du phénomène, comme autant de « petites mains » ajoutant une touche à sa construction, se mêle la magie d'une plante : le gamay noir à jus blanc, merveilleux cépage, le plus apte de tous à produire des vins jeunes, gouleyants, fruités ...


Source : Inter Beaujolais


guillementAppellation Beaujolais
Appellation Beaujolais-Villagesguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS