Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Ventoux

Appellation Ventoux

image 1 Ventoux

Pays : France

Région : Vallée du Rhône

Type : AOP


DESCRIPTION

image 2 VentouxTERROIR

Vignoble : Situé sur les contreforts du Mont Ventoux, le "géant de Provence" (1912 m), le vignoble des Côtes du Ventoux s'étend au sud et à l'ouest du Massif. 51 communes constituent l'Aire d'Appellation, toutes inscrites dans le département du Vaucluse.

Sols : Les sols sont issus de sédiments tertiaires, de calcaire dur, d'éboulis, d'alluvions anciennes à cailloux ronds.

Climat : Bénéficiant d'un bon ensoleillement, abrités des excès du Mistral, les différents terroirs offrent des vins aux caractères spécifiques.

Histoire : Une récente découverte au coeur de l'Appellation d'un atelier de potier, permet de faire remonter la production de vin dans le secteur à l'an 30 av JC. Le vignoble des Côtes du Ventoux s'inscris dans une longue tradition liée à la présence de la vigne depuis la plus haute antiquité. A Loriol du comtat, près de Carpentras, à été découvert un des plus anciens silos vinaires datant de 2 500 ans. Le Moyen-Age, dès la fin des invasions barbares reprend la tradition. L'Evêque de Carpentras fait don à ses chanoines, en 882, d'une propriété à Malemort du comtat. Onze siècle plus tard, Saint Mayeul le plus grand et le plus illustre abbé de Cluny, originaire d'Apt, fait avec sa famille complanter en vignes toutes ses propriétés du pays d'Apt. Au XIVème siècle, les papes d'Avignon font venir pour leur cour des vins de Malaucène, Pernes, Malemort et Carpentras. Le roi Louis-Philippe, au milieu du XIVè siècle, fait du "Grenache Vieux" de Mazan son vin de cour. Les vins des Côtes du Ventoux accèdent à L'Appellation d'Origine Controlée le 23 Juillet 1973.

ELABORATION

Superficie en production* : 5900 ha, production annuelle : 251 622hl ; rendement de base : 50 hl/ha.

*Source : déclaration de récolte 2005

Cépages : pour les Rouges et Rosé: Grenache Noir, Syrah Cinsault, Mourchève et Carigan (cépage principaux), Picpoul noir, Counoise, Clairette, Bourboulenc, Grenache blanc et Roussane (cépages secondaires).
La proportion de Carignan ne doit pas dépasser 30% de l'encépagement et celle des cépages secondaires 20%. Pour les Blancs : Clairette, Bourboulenc, Grenache blanc (cépages principaux), Roussanne, dans une proportion maximale de 30% de l'encépagement (cépages secondaires).


Degré alcoolique minimum : Pour les rouges, rosés et blancs : 11%.



Source : Inter Rhône


guillementAppellation Vacqueyras
Appellation Vinsobresguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS