Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Brouilly

Appellation Brouilly

image 1 Brouilly

Pays : France

Région : Beaujolais

Type : AOP


DESCRIPTION

image 2 BrouillyLE VIGNOBLE

Décret de reconnaissance de l'appellation : 19 octobre 1938

Type d'appellation : communale

Surface : 1 331 ha, soit 20 % de la surface des crus du Beaujolais. Brouilly est le plus étendu et le plus « méridional » des crus du Beaujolais.

Rendement à l'hectare : 52 hl/ha

Production (en 2006) : 69 889 hl soit 9,2 millions de bouteilles

Cépage : Gamay noir à jus blanc

Couleur : rouge

Système de taille : courte en gobelet laissant 3 à 5 cornes sur chaque cep et un maximum de 10 yeux (bourgeons).

Densité minimale de plantation : 6000 pieds à l'hectare.

Sols : maigres, acides, secs et peu fertiles, ils présentent diverses caractéristiques selon les secteurs de l'appellation, imprimant leur caractère aux vins : granite rose, diorite, substrats marno-calcaires, détritus cristallins et éléments fins argileux. 4 types de sols sont recensés.

Exposition : à Cercié, sur 22 ha, un coteau exposé plein sud, produit un vin ayant droit à la dénomination Pisse-Vieille, seul climat reconnu de brouilly.

Communes ayant droit à l'appellation
Cercié, Saint-Lager, Charentay, Odenas, Saint-Etienne-la-Varenne et Quincié, soit 6 communes.

Nombre de vignerons : 400

VINIFICATION

En grappes entières. Ce mode de vinification est spécifique au Beaujolais. Durée de cuvaison : de 8 à 12 jours, selon les millésimes et le vigneron. Après encuvage et première fermentation alcoolique, le raisin est pressé ; jus de tire et jus de presse sont assemblés ; une 2ème fermentation, malo-lactique, débute. Son rôle : assouplir les vins en leur ôtant de l'acidité. Pour exprimer le maximum de composants et donner aux vins de la structure, de nombreux vignerons utilisent des techniques consistant à immerger le raisin dans le jus, au cours de la fermentation : grillage, pigeage, délestage ou remontage.

LES + DE L'APPELLATION

Très influencé par ses 4 terroirs oscillant du granite rose aux substrats marno-calcaires, le Brouilly livre une robe d'un rubis intense et profond, des arômes plus fruités que floraux avec des évocations franches de petits fruits rouges, de prune voire quelques notes minérales qui restituent le bouquet du gamay.
Séducteur et agréable, le brouilly est un vin de bistrot. En témoigne, son succès sur les comptoirs parisiens : 20% de la production totale du cru est vendue dans le réseau C.H.R parisien.



Source : Inter Beaujolais


guillementAppellation Beaujolais-Villages
Appellation Chénasguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS