Accueil
>
Découvrir
>
Appellation
> Appellation Coteaux-du-Layon

Appellation Coteaux-du-Layon

image 1 Coteaux-du-Layon

Pays : France

Région : Val de Loire

Type : AOP


DESCRIPTION

image 2 Coteaux-du-LayonLe vignoble
Localisation : L’aire d’appellation s’étend sur 27 communes du Maine-et-Loire bordant le Layon, petit affluent de la Loire. On y distingue 6 communes : Beaulieu-sur-Layon, Faye-d’Anjou, Rablay-sur-Layon, Rochefort-sur-Loire, Saint-Aubin-de-Luigné et Saint-Lambert-du-Lattay.
Superficie : Coteaux du Layon : environ 1 350 ha ; Coteaux du Layon communaux : environ 350 ha.
Histoire : Ce sont les négociants hollandais qui firent développer le vignoble des bords du Layon à partir de 1579, les hauts degrés alcooliques atteints (16-17 % vol.) permettant une meilleure conservation lors des voyages. En outre, ces vins correspondent aux goûts de la clientèle hollandaise et seule leur grande qualité (et donc leur prix) leur permet de supporter la taxe d’exportation par la Bretagne. La récolte par tries successives de grappes botrytisées est répertoriée depuis le XVIIIème siècle.
Sols : Terrasses de schistes et de grès du socle armoricain, sols bruns et peu profonds (roche mère affleurante) de l’Anjou noir.
Climat : De type océanique tempéré et particulièrement sec. Les zones délimitées correspondent à des situations de coteaux bien exposés et ventilés qui favorisent la précocité de la végétation (microclimat dans lequel pousse une végétation méditerranéenne) et l’obtention systématique de vendanges surmûries.


Le vin
Production annuelle : Coteaux du Layon : environ 40 000 hl, Coteaux du Layon communaux : environ 7500 hl
Rendement de base : Coteaux du Layon : 35 hl/ha, Coteaux du Layon communaux : environ 30 hl/ha
Cépages : Chenin Blanc (Pineau de Loire)
Pratiques culturales dominantes : Densité de 4 500 pieds/ha. Taille Guyot double à 2x3 yeux ou gobelet à 3x2 yeux.
Contraintes techniques : Vendanges manuelles par tries successives de raisins arrivés à surmaturité et présentant une concentration par l’action ou non de la pourriture noble.

Dégustation
Caractéristiques sensorielles : Robe profonde, de couleur jaune or aux reflets verts, évoluant sur le vieil or aux reflets ambrés.
Nez intense et complexe de miel d’acacia associé aux arômes floraux de la citronnelle et des fruits confits (ananas, abricot, coing). Longue persistance aromatique avivée par des notes de fruits frais.
Bouche ronde et pleine, parfois onctueuse mais toujours équilibrée par une vivacité franche et rafraîchissante.
Température de service : À carafer et à servir très frais à 8°C pour les sentir évoluer
Potentiel de garde : De 5 ans à plusieurs décennies, voire un siècle lors des beaux millésimes.


Source : Interprofession des vins du val de Loire


guillementAppellation Coteaux du Vendômois
Appellation Côtes d'Auvergneguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS