Accueil
>
Découvrir
>
Cépage
> Cépage Muscat (ou Muscat blanc à petits grains) - Blanc

Cépage Muscat (ou Muscat blanc à petits grains) - Blanc

image 1 Muscat (ou Muscat blanc à petits grains)
Le cépage Muscat à petits grains en Languedoc
Il s'agit d'un cépage très aromatique, souvent utilisé pour l'élaboration de vins doux naturels.

Le cépage Muscat à petits grains en Alsace
Il se distingue des Muscats doux du Midi par son caractère sec. Très aromatique, il exprime à merveille la saveur du fruit frais.

Historique et ampélographie
Le MUSCAT est idéalement planté sur des coteaux très bien exposés. Il donne de beaux raisins blancs ou roses selon les deux variétés cultivées en Alsace. Son goût musqué est très prononcé.
Le Muscat dit "à petits grains" ou "muscat d'Alsace" : dans ses formes blanches et roses, il apporte intensité aromatique et acidité. Il est apparu en Alsace au début du XVIème siècle (il est d'ailleurs cité par le grand poète alsacien Fischart). Il est bien adapté aux terroirs calcaires.

Dégustation
Oeil : le MUSCAT est de couleur jaune clair.
Nez : il distille un bouquet de raisin frais, et parfois de subtils arômes de fleurs
Bouche : on retrouve le côté croquant du fruit, avec beaucoup de fraîcheur. C'est un arôme primaire typique, très franc et facilement reconnaissable dans de nombreux vins.
Le MUSCAT est très aromatique. Il frappe les amateurs d'une part parce qu'il est sec, ce qui le distingue des Muscats doux méridionaux, et d'autre part à cause de son fruité rafraîchissant.

Gastronomie
Grâce à son caractère sec, le MUSCAT d'Alsace ouvre véritablement l'appétit. Il est d'ailleurs proposé en apéritif sur les meilleures tables de la région. Le MUSCAT est également très apprécié avec les asperges. Il met en valeur la cuisine légère à base de légumes cuits ou crus (préparations à la vapeur, plats végétariens).

Le cépage Muscat à petits grains en Roussillon
Cultivé depuis la plus haute antiquité en Roussillon, ses arômes sont particulièrement intenses et complexes.
Fragile, peu productif, c'est le cépage noble de l'appellation Muscat de Rivesaltes à laquelle il apporte vivacité, richesse et onctuosité.

Synonymie sommaire : Muscat de Frontignan, Muscat de Lunel (dans le Languedoc et en Provence), Muscat de Die (dans la Drôme), Muscat d'Alsace (en Alsace), Muscatel do Douro (au Portugal), Moscatel blanco, Moscatel comun (en Espagne), Moscato d'Asti, Moscato bianco (en Italie), White Frontignan (dans les pays anglo-saxons), Weisse Muskateller, Muskateller gelber (en Allemagne).

La famille des muscats et en particulier le "petits grains" remonte à la plus haute antiquité. C'était, sans aucun doute, l'Anathelicon moschaton des Grecs et l'Apianae des Romains. Les Grecs puis les Romains l'implantent très tôt en Gaule Narbonaise, notre Languedoc-Roussillon d'aujourd'hui, avec qui, depuis, il entretient une relation fidèle et intense.

C'est sur les coteaux très pauvres, pierreux, à dominante argileuse, qu'il délivre le maximum de son potentiel aromatique. Bien que bénéficiant d'un climat privilégié, il est particulièrement fragile, reste sensible aux maladies et aux ravageurs (en particulier les abeilles...) et demande des soins attentifs.

De maturité précoce, il est un des premier cépage récolté en Roussillon, entre le 15 août et le 20 septembre.

Son bourgeonnement est duveteux, blanc à liseré carminé. Les jeune feuilles, teintées de nuances bronze, sont brillantes. Plus agées, elles sont épaisses, finement gaufrées, avec des dents anguleuses en deux séries, très étroites. Les rameaux, striés, à noeuds aplatis au sommet possèdent de grandes vrilles vertes longitudinales. Les grappes sont moyennes, rarement ailées, cylindriques, longues, étroites et compactes (GALET). Les baies sphériques d'un beau jaune ambré se couvre de points roux à complète maturité. La pellicule est épaisse, la chair ferme, juteuse, très sucrée possède une saveur et des arômes musqués très caractérisques.

Son débourrement est précoce, sa vigeur moyenne et son port érigé. Fragile, il est sensible, voire très sensible à de nombreuses maladies, en particulier à l'oïdium, au mildiou, à la pourriture grise et aux vers de la grappe. Sur les coteaux du Roussillon, ses rendements sont faibles et le rendement autorisé en appellation dépasse bien rarement les 30 hectolitres à l'hectare autorisés. Dans les terres fertiles de la plaine ou pour être vinifié en sec, les rendements peuvent doubler mais les saveurs muscatées diminuent de façon notable.

On en cultiverait plus de 6 000 hectares en France, essentiellement dans le Roussillon et l'Hérault et accessoirement, dans le reste du Languedoc, en Vallée du Rhône, en Provence et en Alsace. Il est très répandu sur tout le bassin méditerranéen, en particulier en Espagne, au Portugal, en Italie (Asti), en Grèce (Samos) et en Sicile. Plus au Nord, on en trouve surtout dans les pays de l'Est, en Russie, en Hongrie et en Bulgarie.

Douze clones agréés ENTAV-INRA : 154, 156, 452, 453, 454, 455, 576, 577, 578, 579, 826, 825


Source(s) : Vin du Roussillon - Les vins d’Alsace - CIVL

guillementCépage Muscardin noir
Cépage Muscat d´Alexandrieguillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS