Accueil
>
Découvrir
>
Cépage
> Cépage Macabeu (ou Maccabéo) - Blanc

Cépage Macabeu (ou Maccabéo) - Blanc

image 1 Macabeu (ou Maccabéo)
Le cépage Macabeu blanc en Languedoc
Donne des vins blancs secs, effervescents ou des vins doux naturels. En vins blancs secs et effervescents, il donne des vins légers mais avec un manque d'acidité aux arômes peu intenses.

Le cépage Macabeu ou Maccabéo en Vallée du Rhône
- Côtes du Luberon, il couvre déjà près de 8% de l’encépagement blanc
- Costières de Nîmes.

Le cépage Macabeu ou Maccabéo en Roussillon
Le Macabeu donne naissance à des vins blancs secs puissants, raisonnablement aromatiques lorsqu'il est récolté au bon moment. Il est à la base des Côtes du Roussillon blanc mais peut aussi entrer dans la composition des Côtes du Roussillon rouge dans la limite de 10 % de l'encépagement. Dans le Roussillon, récolté très mûr, il est surtout adapté à la production de vins doux naturels ambrés.

Variations d'écriture : Macabeu, Maccabéo, Maccabeau.
Synonymie sommaire : Malvoisie (à Limoux), Perpignan (à Beaucaire), Lardot (dans la Drôme), Vuera (en Espagne).

Implanté dans le Roussillon depuis fort longtemps, le Macabeu ou Maccabeo est un cépage d'origine catalane (certains affirment que son pays d'origine serait l'Asie mineure). Il est cultivé en Catalogne espagnole depuis des temps immémoriaux, en particulier dans la région de Villafranca-del-Pénèdes où il sert de base à l'élaboration de vins blancs tranquilles et mousseux.

Plant vigoureux, dont les rameaux cassent au vent, sensible à la sécheresse (les terrains trop arides ne lui conviennent pas), il redoute également les plaines fertiles et humides où ses grandes grappes compactes pourrissent facilement. Son idéal est un terrain de demi-coteaux ou de coteaux, peu caillouteux, chaud, bien drainé et pas trop riche. C'est sans doute pour cela qu'il est assez répandu dans la vallée de l'Agly.

De maturité tardive et assez fertile, le Macabeu est sensible à l'oïdium et au mildiou. Ses grains sont de grosseur moyenne, à peau résistante, de couleur vert clair, très doux, d'un goût relevé et fin.

Mûri dans de bonnes conditions, vendangé début septembre, vinifié avec soin, il donne un vin blanc sec original, coloré, assez gras, fin, aux arômes assez subtils et au nez de fruits mûrs. A maturité, son gras et sa richesse alcoolique donnent de l'ampleur à certains assemblages de vins rouges. Le Macabeu doit représenter au maximum 10% de l'encépagement pour les vins rouges et 30% maximum pour les vins rosés Côtes du Roussillon et au maximum 10% de l'encépagement pour les Côtes du Roussillon Villages.

Dans les vins doux naturels rouges, c'est un cépage auxiliaire mais important. Dans les vins doux naturels blancs, c'est le cépage de base. Au vieillissement, la plupart du temps associé aux grenaches gris et blanc, ses qualités s'amplifient et il devient, presque miraculeusement, une source d'arômes délicats et complexes proprement phénoménale.

Son bourgeonnement est épanoui, cotonneux blanc à liséré carminé. Ses jeunes feuilles sont duveteuses, jaunâtres, très bullées, à dessous cotonneux rosé, puis deviennent molles, orbiculaires, tourmentées, jaunissant à l'arrière-saison. Les rameaux sont côtelés, mous, duveteux au sommet, et les grappes sont très grandes, pyramidales, très ramifiées, souvent ailées et lâches (GALET). Enfin, les baies sont sphériques, moyennes, d'un beau jaune-vert puis dorées à maturité, juteuses.

Le Macabeu est un plant très vigoureux, au port dressé avec des rameaux qui se détachent sous l'action du vent. Son débourrement assez tardif, quelques jours après celui du Carignan, lui permet d'échapper aux gelées printanières précoces. C'est un cépage sensible à l'oïdium, un peu moins au mildiou, mais il craint la sécheresse dans les sols trop arides et il pourrit beaucoup dans les terres fertiles de plaine. Il lui faut donc un automne sec pour que ses raisins arrivent à maturité en bon état sanitaire.

Sa production moyenne est de 40 hl/ha dans les coteaux, mais elle peut devenir beaucoup plus importante dans des terres plus riches. Ce cépage est conduit généralement en gobelet mais il supporte aussi la taille longue en Guyot. A maturité, il donne en général des vins forts en degré, à l'acidité assez basse, en général destinés à l'élaboration de vins doux naturels. Lorsqu'il est destiné à devenir Côtes du Roussillon, il est généralement vendangé précocement, début septembre, et donne des vins peu alcooliques, de 10,5 degrés à 12 degrés, au fruité intéressant.

Le Macabeu est très répandu dans toute la région méditerranéenne. Sa culture est en expansion avec 7 075 ha recensés en 1980 contre 4 379 ha en 1948, les plantations étant essentiellement faites dans les Pyrénées-Orientales, secondairement dans l'Aude, l'Hérault, les Bouches-du-Rhône et le Var. Il occupe plus de 50 000 hectares en Espagne, dans la région du Pénédes, en Aragon dans la Rioja et dans la région de Ribera del Duero.

Dix clones agréés ENTAV-INRA : 630, 631, 632, 633, 706, 735, 736, 737, 789, 863.

Source(s) : Vin du Roussillon - Inter Rhône - CIVL

guillementCépage Loin de l'oeil
Cépage Malbec guillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Global Wine
Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS