Accueil
>
Découvrir
>
Cépage
> Cépage Grenache (noir) - Rouge

Cépage Grenache (noir) - Rouge

image 1 Grenache (noir)
Le cépage Grenache en Languedoc Ce cépage introduit en France au Moyen-âge permet d'élaborer des vins doux naturels (tels que Banyuls, Maury...) et de très grands vins de garde, structurés et aromatiques dans la mesure où le rendement est maîtrisé (associé à des cépages plus tanniques comme la Syrah ou le Mourvèdre). Le cépage Grenache noir en Provence Cultivé depuis des siècles en Espagne, ce cépage est devenu emblématique des Vins de Provence. Il apporte aux Rouges et Rosés, leur rondeur, leur bouquet. Il permet des vins corsés et charpentés. Le cépage Grenache noir en Vallée du Rhône Caractéristiques générales: cépage très vigoureux et fertile mais sensible à la coulure (à la floraison) ; sa floraison a lieu généralement entre le 5 et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 15 septembre et le 10 octobre selon les zones. Il résiste bien au vent et très bien à la sécheresse. Le Grenache est la base des vins rouges méridionaux et de certains rosés fruités. Aptitudes œnologiques : potentiel alcoolique élevé, faible acidité, rondeur, arômes fruités et épicés. Emploi :Gigondas (cépage principal, 50% minimum de l’encépagement), Côtes du Rhône (40 % minimum), Côtes du Rhône Villages (65 % maximum de l’encépagement jusqu’au 31/12/04 et 50 % minimum), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux. Le cépage Grenache noir en Roussillon Cépage précoce essentiellement cultivé dans le sud de la vallée du Rhône, en Provence et dans le Languedoc-Roussillon, le Grenache noir produit sur les coteaux du Roussillon des vins de caractère qui se fondent parfaitement avec les vins de Syrah, Mourvèdre, Carignan ou Cinsault. C'est le seul cépage rouge des vins doux naturels. Synonymie sommaire : Granacha, Granaxa, Alicante, Alicante de pays, Roussillon, Rivesaltes, Rivos-Altos, Bois jaune (en Languedoc), Redondal, Rouvaillard (en Haute-Garonne), Tinto (dans le Vaucluse), Sans-Pareil (dans les Alpes de Haute-Provence), Carignane rousse (dans l'Aude) ou Ranconnat (dans le Gard). Originaire d'Espagne ou de l'île de Malte, le Grenache part de l'Aragon au cours du XVIIIe siècle et se répand dans tout le Bassin méditerranéen. Conduit en gobelet à taille courte, sensible à la coulure, à la pourriture grise et aux vers de la grappe, il présente des grappes compactes, aux baies moyennes, noires, pulpeuses et juteuses. Il est de rendement et de qualité variables selon qu'il est cultivé en plaine où les forts rendements dénaturent ses qualités, ou en coteaux (son terroir de prédilection) où il donne des vins puissants, colorés, peu acides et d'un fruité remarquable. En Roussillon, il est aussi et surtout apprécié pour sa capacité à donner de très grands vins doux naturels. Apte à s'affiner en milieu réducteur ou oxidatif, il est surtout à la base des grands Rivesaltes et Banyuls style "Vintage", destinés à être consommés dans les cinq premières années qui suivent la récolte. Plant vigoureux, sensible au mildiou et à la nécrose bactérienne, il résiste assez bien à l'oïdium. Sa sensibilité à la coulure (malformation des grains lors de la floraison) est légendaire, ce qui explique la prolifération des formes grises (ou roses) et blanches, moins coulardes. Son bourgeonnement est aplati, épanoui, duveteux blanc à liséré faiblement carminé. Les jeunes feuilles sont très brillantes, vertes ou à légères plages bronzées, puis deviennent cunéiformes, unies, vert clair, épaisses, tourmentées et glabres sur les deux faces. Les rameaux sont anguleux, entièrement vert clair et brillants. Les grappes sont moyennes à grandes, tronconiques, ailées et compactes (GALET). Les baies sont de taille moyenne, sphériques, noires, à pulpe fondante. Leur jus est assez abondant et incolore. L'Espagne est probablement la patrie d'origine de ce cépage, dont le point de départ serait le vignoble d'Aragon. Le Carignan aurait gagné les autres provinces au cours du XVIIIe siècle. Mais en Sardaigne, les viticulteurs prétendent que les Aragonais, qui occupèrent l'île de 1297 à 1713, emportèrent le cépage sur le continent où il prit son essor. La floraison du Grenache intervient au cours de la première semaine de juin. Sa maturité devance en moyenne d'une dizaine de jours celle du Carignan. Il est toujours conduit en gobelet à taille courte, résiste bien à la sécheresse et aux vents violents (tramontane), grâce à son port dressé et ses rameaux vigoureux. Ce cépage est peu atteint par l'oïdium, mais il est très sensible au mildiou, à la pourriture grise, à la coulure (sa floraison est longue par temps froid et humide), aux maladies bactériennes et aux vers de la grappe. Le Grenache est donc un cépage délicat à cultiver dans la région méridionale et les rendements sont très variables, passant de 80-100 hl/ha dans les terroirs les plus riches à moins de 20 hl dans les coteaux secs et caillouteux du Roussillon ou de Châteauneuf-du-Pape. Le vin est alors riche, tannique sans pour autant perdre de son moelleux, très alcoolique sans pour autant être brûlant tant sa concentration est grande et sa matière noble. Sa tendance oxydative naturelle, de plus en plus nette au fur et à mesure que les rendements augmentent, l'oriente vers l'assemblage avec la Syrah, le Carignan, le Mourvèdre ou le Cinsault. Muté, le Grenache noir est peut-être le cépage le plus adapté à l'élaboration des grands vins doux naturels. Récolté à maturité mais encore dans sa phase "fruité", il donne naissance à des vins éclatants, regorgeant de délicieux arômes de fruits rouges. Vendangé plus tardivement, ses vins seront alors plutôt destiné à un long vieillissement en cuve, en foudre ou en barriques qui leur apportera une complexité aromatique unique au monde et une aptitude à la conservation en bouteille pratiquement illimitée. Le Grenache fait partie de l'encépagement de la plupart des AOC méditerranéennes. Il a beaucoup été planté en France ces dernières années : sa superficie cultivée est passée de 25 000 ha en 1958 à 78 000 ha en 1980 pour dépasser maintenant 80 000 ha, ce qui en fait le troisième cépage français pour la cuve, derrière le Carignan et l'Ugni blanc. Vingt clones agréés ENTAV-INRA : 70, 134, 135, 136, 137, 139, 224, 287, 362, 363, 432, 433, 434, 435, 513, 514, 515, 516, 517, 814.

Source(s) : Inter Rhône - Vin du Roussillon - CIVL - Les vins de Provence

guillementCépage Grenache gris
Cépage Grolleau guillement
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS