Accueil
>
Actualité
> Le grand Roussillon tire sa révérence : Place aux Rivesaltes !

Le grand Roussillon tire sa révérence : Place aux Rivesaltes !

Publié le 28/05/2008


Le grand Roussillon tire sa révérence : Place aux Rivesaltes !


Depuis 1995 des choix stratégiques de restructuration.
1995 : surface de 16 400 ha. En 2007, elles étaient de 5 300 ha, soit une diminution de 68%.Face à des marchés déséquilibrés, les responsables professionnels ont fait des choix stratégiques de restructuration au niveau du vignoble mais aussi de la gamme des produits.
En terme de production, le Grand Roussillon représentait 1 000 hl, en 2000 110 000 hl et au 31 mai 2008, aura totalement disparu. En effet, il y a 10 ans le marché du Grand Roussillon n’existait pas. Il a permis une forte baisse des stocks. Ceux-ci sont rééquilibrés aujourd’hui.
Ce produit n’a donc plus sa raison d’être.

Place aux Rivesaltes !
Désormais l’offre VDN est plus claire :
• un grand coeur de marché en VDN Rivesaltes,
• des marques nationales qui reprennent leur place,
• des icônes en domaines et vieux millésimes,
• des crus avec les Maury et les Banyuls,
• une offre simplifiée en Rivesaltes : ambré et tuilé..

Direction Rivesaltes, une opportunité stratégique.
Les Rivesaltes gardent le cap … c’est l’apéritif le plus naturel du marché, familier pour le consommateur et plus qualitatif que le Grand Roussillon. Par conséquent, un axe conceptuel s’imposent : L’APERITIF NATUREL, parce que le Rivesaltes conserve la douceur naturelle du fruit, Tuilé ou ambré, ce vin d’apéritif exalte naturellement sa force de caractère et restitue ce que la nature du Sud a de plus généreux a donner. L’apéritif Rivesaltes comme nul autre apéritif revendique le « naturel ». Il a spontanément sa place dans cet instant de consommation avec un positionnement séduisant pour la cible de destination.

1 800 000 € investis sur 18 mois
Les moyens pour la mise en place de ce nouveau positionnement seront conséquents :
• des outils de pilotage mis en place pour soutenir la démarche des entreprises et pérenniser cette situation.
• uns stratégie de moyens pour accompagner ce changement : présence d’une collerette jeu concours sur plus de 5 000 000 bouteilles.
• une campagne soutenue à 2 ans (2008 et 2009) avec un investissement média de près de 800 000 € pour soutenir l’ensemble des opérations en presse magazine nationale avec 4 titres, et presse spécialisée boissons avec 6 titres.
• des animations magasins.

article précédentRoussillon Musaiques : Le mariage du Vin et des Arts. Samedi 7 & Dimanche 8 juin 2008
Nouvelle campagne Muscat sur le thème de l’été et de l’apéritif pour les Muscat du Languedoc et du Roussillon.article suivant
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS