Accueil
>
Actualité
> Côtes de Bourg : une viticulture respectueuse de l’environnement afin de préserver un patrimoine collectif

Côtes de Bourg : une viticulture respectueuse de l’environnement afin de préserver un patrimoine collectif

Publié le 16/11/2007


Côtes de Bourg : une viticulture respectueuse de l’environnement afin de préserver un patrimoine collectif


EN 2007, LA QUASI TOTALITÉ DES EFFLUENTS VINICOLES DE L’APPELLATION CÔTES DE BOURG SONT TRAITÉS
« L'activité humaine, et agricole en particulier, est en prise directe avec la nature et génère de nombreux déséquilibres écologiques. Le viticulteur moderne est avant tout citoyen du monde. Il a conscience que son activité professionnelle peut engendrer des pollutions. Le souci d'optimiser les intrants, de diminuer les polluants, de rechercher des solutions intelligentes et durables à ces problèmes, a amené les viticulteurs de l’appellation Côtes de Bourg à se concerter pour créer leurs stations collectives de traitement de leurs effluents vinicoles ». (Roland Charbonnier, président de la CUMA des 2 Côtes)

C’est ainsi que, dans un contexte économique difficile, une 2e station de traitement des effluents vinicoles a été mise en service pour les vendanges 2007. Cette démarche collective, qui a vu le jour le 15 juin 2004, avec la création de la 'CUMA des 2 Côtes', regroupe 75 chais sur 1 300 hectares. Avec la 'CUMA' de Lansac regroupant 15 viticulteurs (représentant 600 hectares de vignes), les caves coopératives et les nombreuses démarches individuelles des exploitations, c’est la quasi-totalité de l’appellation qui traite aujourd’hui ses effluents vinicoles.
La station construite sur la commune de Villeneuve est de type SBR (boues activées) avec deux bassins en alternance. Elle peut accueillir jusqu’à 100 000 hl d’effluents par an, issus de la vinification de presque 2 000 hectares.

COMMENT LIMITER L’IMPACT DE L’HOMME SUR LE SOL ET LA PLANTE ET DONC SUR L’ENVIRONNEMENT ?
« Outre les effluents vinicoles pour lesquels il existe une réglementation, les viticulteurs de l’A.O.C. Côtes de Bourg ont pris conscience, depuis de nombreuses années, que toute intervention humaine doit être réfléchie par rapport aux besoins de la vigne. C’est dans ce cadre que les outils collectifs d’informations techniques prennent toute leur valeur ». (Didier Gontier, directeur du syndicat viticole)

Une prise de conscience qui s’est concrétisée par :

- UNE ÉTUDE PÉDOLOGIQUE dont l’objectif est de définir les terroirs, caractériser les grands types de sols
et évaluer les potentialités de la vigne, pour préconiser des conseils aux viticulteurs - 300 sondages
et 56 fosses sur l’AOC de 2003 à 2006 !

- DES PARCELLES DE RÉFÉRENCE
2000 : le syndicat des Côtes de Bourg – en collaboration avec la chambre d’Agriculture – a mis en place au sein de l’appellation 15 parcelles de référence pour un suivi de maturité phénolique : 7 parcelles de Merlot, 4 de Cabernet Sauvignon, 2 de Malbec et 2 de Cabernet Franc.
2003 : le Syndicat a souhaité se doter d’un outil supplémentaire avec la méthode GLORIES, qui détecte l’extractibilité des anthocyanes (couleur, tanins).
2006 : un parallèle est effectué entre l’étude pédologique, les différences de terroir et le réseau de parcelles de référence pour affiner la maturité en fonction de la composition du sol et du sous-sol.

- UN RESEAU D’INFORMATIONS SUR L’ETAT DU VIGNOBLE pour optimiser les traitements phytosanitaires, la conduite raisonnée du vignoble ayant trouvé un écho très favorable dans l’AOC :
- les 5 stations météo réparties dans l’appellation permettent de prévoir, selon le temps, l’évolution des maladies du vignoble et les traitements nécessaires.
- le Flash Technique Côtes de Bourg d’avril à septembre : mis en place en 2002 en collaboration avec les acteurs du développement agricole de Bourg (ADAR). Relayé par le Flash Maturité et par quelques messages hivernaux (amendements…).

PRÉSERVER UN PATRIMOINE COLLECTIF POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES
Un autre respect de l’environnement.

LE RENOUVEAU DE L’HISTORIQUE MALBEC, OU 'COT DE BOURG '
Les Côtes de Bourg, c’est l’appellation bordelaise qui offre le pourcentage le plus élevé de Malbec : c’est pour souligner leur vocation de 'vins d’assemblage' que les Côtes de Bourg ont décidé de relancer le cépage Malbec depuis plus de 10 ans.
Des essais de vinification et d’assemblage menés avec l’Institut Technique de la Vigne et du Vin ont souligné l’intérêt des vieilles vignes de Malbec et permis de conserver des greffons avant leur arrachage. Par ailleurs, des interventions techniques, notamment sur les modes de taille et les rendements, ont permis de mieux travailler le Malbec.
En 2007, le Syndicat a signé un partenariat avec les pépinières Mercier pour mener une campagne de sélection de Malbecs dans l’appellation. Objectif : sélectionner un Cot de Bourg très adapté aux terroirs de l’appellation.
Comme le Merlot, ce cépage apporte des touches supplémentaires de rondeur et de fruité.

LE 'CONSERVATOIRE DES CÉPAGES'
Toujours fidèle à sa volonté de préserver l’environnement, l’appellation Côtes de Bourg a mis en place depuis 1999, en partenariat avec le collège de Bourg et le Centre de Formation d’Apprentis de l’Agriculture de Pugnac, un véritable conservatoire des cépages, cultivés et suivis par les 'collégiens viticulteurs'.

2008 – 2010
Dans le cadre d’une orientation environnementale commune avec le canton de Bourg, le Syndicat Viticole lancera prochainement un plan triennal sur la gestion paysagère de l’appellation.
« Ce schéma territorial aura plusieurs aspects mais soulignons dès aujourd’hui l’implication de l’appellation dans la sauvegarde des parcelles boisées (charme de la région, tampons thermiques) mais aussi dans la réimplantation de haies pour le développement et la conservation de la faune et de la flore spécifiques au microclimat ». (Didier Gontier)


Visuels de paysages des Côtes de Bourg disponibles sur demande

MAISON DU VIN DES CÔTES DE BOURG
1 Place de l'Eperon - 33710 Bourg sur Gironde
Tél. 33 (0)5 57 94 80 20 / Fax 33 (0)5 57 94 80 21
info@cotes-de-bourg.com / www.cotes-de-bourg.com
Président : Denis LEVRAUD / Directeur : Didier GONTIER

Roland CHARBONNIER
Président de la Cuma des 2 Côtes

article précédentNouveau : Le Roussillon A Table - Petit guide à usage des initiés ou pas ….
Découvertes en Vallée du Rhône du 13 au 19 marsarticle suivant
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS