Accueil
>
Actualité
> Non à la censure du vin

Non à la censure du vin

Publié le 23/11/2008


Non à la censure du vin


Information, droit à la vente, fiscalité… partout en France, la filière vitivinicole descend dans la rue pour défendre, avec fierté et responsabilité, son droit à exister.

Le vin pourrait se voir enfin reconnaître l’accès légal à Internet ! Tant mieux : pour beaucoup de petits opérateurs, c’est devenu un moyen de communication vital pour faire connaître leurs produits.

Mais d’autres interdits menacent la filière vitivinicole française. Elle refuse de tantôt servir de faire-valoir culturel, gastronomique, économique, et tantôt de servir de bouc émissaire parce que la lutte contre l’alcoolisation excessive et pathologique est en situation d’échec. La réalité, c’est que les politiques de santé ne se sont pas attaquées à l’alcoolisme mais à la lutte contre tous les consommateurs, y compris les plus modérés.

Rappelons que la consommation de vin en France a profondément changé en 50 ans, grâce notamment aux efforts de la filière viticole pour valoriser ses produits au travers des terroirs, des cépages et du goût. Autrement dit, elle repose sur un modèle de consommation responsable, dont l’équilibre est fragile.

Demain, c’est la survie de la viticulture française qui est en jeu. Il faut en avoir conscience.

article précédentA la découverte des Anjou Gamay Primeur - 20 novembre 2008
Manuel PEYRONDET élu Meilleur Sommelier de France 2008article suivant
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS