Accueil
>
Actualité
> Feu vert de l’INAO pour l’AOP Picpoul de Pinet

Feu vert de l’INAO pour l’AOP Picpoul de Pinet

Publié le 19/02/2013


Feu vert de l’INAO pour l’AOP Picpoul de Pinet


Le comité national a donné un avis favorable au projet de reconnaissance en AOC de Picpoul de Pinet, aujourd’hui dénomination géographique complémentaire de l’AOC Languedoc. La reconnaissance a été votée à l’unanimité des 47 membres présents. Cet avis clôture une procédure engagée en 1999, ponctuée de longs allers-retours entre l’Inao et les producteurs à propos de la nouvelle délimitation parcellaire. Celle-ci s’étend toujours sur les 6 communes de l’aire géographique actuelle (Castelneau de Guers, Florensac, Méze, Montagnac, Pinet et Pomerols), mais certaines parcelles ont été exclues. La nouvelle aire compte 2 400 ha contre 2 950 ha précédemment.
Les principales modifications du cahier des charges concernent le rendement qui est ramené de 60 à 55 hl/ha, la date de mise en production qui passe de la 3 ème à la 4èmefeuille, ainsi que les densités de plantation de 4 400 pieds/ha pour les nouvelles plantations.
Picpoul de Pinet est une appellation qui a bien prospéré au cours des 10 dernières années : les volumes commercialisés ont doublé depuis 1990. 72 000 hl ont été revendiqués en 2012. C’est l’une des appellations languedociennes les plus rémunératrices pour les producteurs. Le revenu net/ha des adhérents des coopératives de Pomerols et Pinet, leaders de l’appellation, figure en tête du classement de la région.
« Cette reconnaissance est une étape et pas une finalité. Il faut continuer à faire progresser notre AOP, avancer sur les questions environnementales, poursuivre notre travail sur la sélection des clones », a commenté Guy Bascou, le président de l’ODG qui, dans le même temps, entame un nouveau combat : « Comme l’appellation italienne Prosecco qui a fait rebaptiser le nom du cépage Prosecco, nous souhaitons que le cépage Piquepoul change de nom pour éviter toute confusion pour le consommateur». La mention du cépage Piquepoul est en effet autorisée sur certaines IGP comme les Côtes de Thau.

* Dessin de Glen Baxter

article précédentChampagne : un bilan 2012 porté par les marchés émergents, mais sapé par le repli européen
La Percée du Vin Jaune - 2 et 3 Février 2013article suivant
mets

Accords mets et vins

Ou


Sondage

Sondage

Ou achetez-vous généralement votre vin ?





Résultats

Suivez-nous

Facebook Twitter RSS